Quelques trucs pour survivre à la prochaine épidémie de gastro

Quelques trucs pour survivre à la gastro | lavietoutsimplement.com #santé

Je viens de survivre à ma première épidémie familiale de gastro. Ouf! Tout le monde s’en est sorti, mais ce fut légèrement pénible! Fedwa en avait même fait une comptine! Voici quelques trucs pour y survivre : choses à savoir, essentiels à avoir sous la main et quelques ressources. Et surtout, ne désespérez pas…. ça va se terminer dans quelques jours!

Mise en situation : l’appel qu’on ne veut pas recevoir

Vous êtes tranquillos au travail/avec des amis/en train de boire un verre et vous apprenez la nouvelle : mini a vomi! Beaucoup! Soit c’est la garderie qui appelle, soit c’est votre douce moitié qui vous appelle gentiment à la rescousse (du genre « arriiiiiive et ne me laisse pas tout seul avec ça!« ).

Mais sachez qu’avant de récupérer mini ou d’aller porter secours à votre douce moitié, il vous fait absolument faire ceci : passer à la pharmacie faire des provisions! Et aussi à l’épicerie si le temps le permet. Je vous le dis, c’est nécessaire.

  1. Vous aurez besoin de toutes ces choses, de manière plus ou moins urgente dans les prochains jours.
  2. Vous ne savez pas pas à quel moment vous serez en état de sortir de la maison…. vous, chéri ou mini.

Alors, prenez un quart d’heure et passez au miminum à la pharmacie.

 

La gastro, c’est contagieux….

Il faut comprendre la gastro. C’est gentil comme be-bête en fin de compte et ça ne veut pas faire de jaloux! Quand vous étiez sans enfant, vous enfermiez chéri dans la salle de bain avec du papier de toilette et un seven up. Réglé. Pas de contagion. mais maintenant….

Vous avez partagé vos céréales avec bébé ce matin. Il vous a fait un bis-baveux tout mignon. Vous vous êtes fait liché alors que vous tendiez la joue pour avoir un bisou….

Acceptez-le, il est plus que probable que toute la famille y passe. Si ce n’est pas tout le monde en même temps, ce sera déjà ça de gagné!

Alors lavez-vous les mains dès que vous touchez au patient. Chaque fois!

 

Essentiels à avoir sous la main lors d’une épidémie de gastro

Des couches

C’est bête à dire, mais assurez-vous que vous ne manquerez pas de couches…. ce ne serait vraiment pas drôle.

Des solutions électrolytiques

Mieux connu sous le nom de marque Pedialyte, ce sont des solutions liquides qui comprennent tout ce qu’il faut au corps pour survivre pendant quelques heures de diète liquide.

Et là, faites le plein. Prenez plusieurs saveurs, plusieurs formats. Si vous ne savez pas encore quelle saveur votre petit acceptera de boire, prenez-en plusieurs.

Informations additionnelles sur ces solutions :

  • Il existe une forme liquide (on dévisse et on boit) et une forme sèche à dissoudre dans de l’eau. Je vous laisse deviner laquelle vous aurez envie d’utiliser à 3 heures du matin lors du cinquième changement de pyjama… Pensez tout de même à vérifier les date de péremption des formules.
  • Il y a des formats vraiment gros. Si bébé a un an et boit genre 24 onces de lait dans une journée, la grosse bouteille sera bien certainement gâchée. Quoique si vous vous y mettez aussi….
  • Il y a aussi une formule popsicle. Perso, ma fille de 14 mois n’ayant jamais croisé de popsicles de sa vie se demandait bien pourquoi j’essayais de lui geler la bouche, mais pour les plus vieux, il paraît que c’est très bien.
  • En cas de manque, vous pouvez en fabriquer vous-même avec du jus d’orange, de l’eau bouillie refroidie et du sel (la recette sur Naître et grandir.

De la crème à mains

Oh que oui! Je l’avais oubliée sur ma liste d’urgence… j’ai mis de la crème à visage une fois sur mes mains tellement elles étaient sèches! Vous allez vous laver les mains comme un chirurgien à chaque, euh, « épisode de gastro ».

 

Une ou deux revues

Parce qu’à un moment donné, vous aurez envie de penser à autre chose. Une revue, ça se feuillette tellement bien lorsqu’on est assise devant le bol de toilette entre deux épisodes. Évidemment, si on est avec bébé, cela se prête moins!

 

Quoi manger « après »

Vous devez apprendre le régime suivant : pain, bananes, pommes, riz. Voilà. Votre liste d’épicerie pour le « après ». Si bébé est encore jeune, ce sont par les céréales de riz que l’on recommence à manger. Si votre enfant est un peu plus vieux, des toasts. Avec rien. C’est platte, mais c’est comme cela.

On recommence : pain, bananes, pommes, riz.

 

Quelques ressources en cas de besoin

Parce qu’on s’inquiète toujours, j’ai évidemment fait appel à Info-santé. Si vous ne connaissez pas ce service, vous gagneriez à le connaître. C’est le 8-1-1 sur votre téléphone. Vous obtiendrez une infirmière au bout du fil, qui vous guidera à travers vos questionnements. Cela fonctionne super bien pour les petits bobos usuels : gastro, quantité de tylenol pour un enfant, à quel moment la fièvre devient inquiétante…

L’infirmière m’a gentiment rassurée : La gastro, c’est 4 à 6 heures bien intenses, puis normalement, ça diminue voire ça s’arrête complètement. Et alors, on recommence tout doucement à manger tranquillement. Céréales de riz en premier. Pour le bébé de 14 mois, à chaque « épisode de gastro », on donne un peu à boire. Alterner entre du lait (le lait habituel de bébé), de l’eau et du pedialyte. Même si bébé vomit chaque fois, ça l’aide à ne pas se déshydrater.

Naître et grandir : la gastroentérite

Passeport-santé : la gastro-entérite

 

Trousse de survie à la gastro

J’ai entendu quelques personnes dire qu’elles avaient une trousse de survie à la gastro… cela m’intrigue.

En avez-vous une? Qu’est-ce qu’elle contient votre trousse? J’aimerais bien vous lire dans les commentaires, pour la prochaine fois!

 

Tags: , , , , , ,

Author:Stéphanie Rault

J'aime les découvertes culinaires : nouvelles recettes, ingrédients, restaurants. Photographier ces découvertes fait également partie des mes passions, tout comme les partager.

Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: