Quoi mettre sous nos robes ? Spécial lingerie

Quand on parle de nos tenues – que ce soit pour Noël, le jour de l’an ou toute autre événement- on parle du vêtement et éventuellement des accessoires comme les bijoux et chaussures mais plus rarement des sous-vêtements et des collants. Pourtant, ils peuvent faire une sacrée différence dans notre look final! Je vous propose donc mes coups de coeur. En passant…la lingerie, ça s’offre toujours bien en cadeau!

Cas #1 : Extravaganza! Le porte-jaretelle

Prête à porter la robe ou la jupe longue à votre prochaine soirée? Osez le porte-jarretelle si votre tenue n’est pas trop moulante ou si le tissu est assez épais pour ne pas en révéler davantage que vous ne le souhaiteriez à la belle-famille. Deux marques, deux prix. Aux extrémités : les ensembles de lingerie LOU en noir et en blanc. Je craque pour la dentelle de Calais – fabriquée en France – qui fait toute l’élégance du porte-jarretelle (115$). Au centre, vous avez la version La Senza (19,50$). C’est intéressant si vous avez déjà un ensemble fétiche que vous souhaitez d’un peu de folie.

 

Cas #2 : Top confort

On le sait toutes, le confort, c’est vraiment important, qu’on aie une petite ou une grosse poitrine! Côté soutifs, le maintien est essentiel pour les poitrines voluptueuses. Pour les petits seins, le matériau est au centre des préoccupations. Répondre à ces besoins ne nous empêchent pas de trouver des sous-vêtements vraiment attrayants. J’ai deux favoris chez LOU. le premier est le soutien-gorge light sensation (115$)! Les bonnets D et E seront ravis d’apprendre qu’il reste en place même quand on danse comme une folle! Oui, oui, je l’ai testé et acheté même! Gros avantage : il y a des ancrages partout pour placer les bretelles à notre guise.  Un excellent investissement selon moi. Surtout qu’avant, je m’empêchais de porter des robes bustiers à défaut de trouver LE soutif sans bretelles.

La culotte haute (79$), de LOU, est définitivement un plus si vous aimez les robes comme moi. Elle permet d’éviter les marques disgracieuses de la culotte, surtout au niveau de la taille. Quand la robe est moulante…c’est un peu nécessaire! En plus, une fois la robe enlevée, ajoutez un noeud papillon et vous aurez une tenue très sexy pour votre partenaire! Bon…si vous n’avez pas de fesses, c’est peut-être moins intéressant 🙂

Je vous ai parlé de ce soutien-gorge Wonderbra il y a quelques temps. Je l’aime toujours autant! Les bretelles un peu plus larges, mais tout en élégance grâce à l’effet de transparence, offre un bon maintien. Ça se porte mieux avec des vêtements ayant des manches et pas  décolletés. Néanmoins, si vous êtes dans le taille +, un conseil : allez faire un tour chez Penningtons et Additionnelle. Sérieux, côté lingerie, ils assurent! J’irai bien me prendre une paire ou deux mais vu ma taille, je suis pas mal la plus petite taille existante chez eux alors, c’est à essayer!

Pour les petites poitrines, vu qu’habituellement vous n’avez pas besoin de cerceaux, profitez-en pour acheter québécois : Sokoloff, Mimi Hammer ou Ariane lingerie. Vous connaissez probablement les maillots Mimi Hammer mais elle vient de lancer sa collection de lingerie et c’est tout aussi charmant! Quant à Sokoloff…ai-je vraiment besoin de les présenter? Si vous ne connaissez pas déjà la marque, je vous conseille de lire les articles de leur ambassadrice, Camille DG.

 

Cas #3 : Le meilleur des deux mondes

Quand on a des soutiens-gorges bien ajustés (on vous donne des conseils dans cet article), il ne nous reste plus qu’à nous faire plaisir en choisissant des ensembles qui correspondent à nos goûts. De gauche à doite : une magnifique brassière de chez Additionelle (60$) de la collection d’Ashley Graham. J’adore. Lou propose le modèle pétillante (135$) qui est absolument magnifique en couleur améthyste. Le modèle suivant avec des feuilles (125$) est à la fois délicat et très polyvalent côté vêtement. Je l’ai reçu gracieusement et il fait partie de mes favoris avec le soutien-gorge Chantelle que je me suis offerte chez Deuxième Peau. Enfin, pour les petites poitrines, le bustier Cathy (98$) de Sokoloff pourrait presque se porter seul!

Petite note : si vous savez où acheter la plupart de ces marques (parce qu’elles ont un site de vente en ligne ou ont pignon sur rue), la précision vaut la peine pour LOU.

Je vous recommande :

  • la boutique Deuxième Peau pour le service : 4457 rue Saint-Denis, Montréal
  • la boutique Il Boléro si vous cherchez en plus des effets coquins : 6846 rue Saint-Hubert, Montréal

Il existe plusieurs points de vente à l’extérieur de Montréal pour ceux qui habitent Drummondville (boutique du Danseur), Sherbrooke (boutique l’Odacieuse), Trois-Rivières (Les Dessous pour Deux), Repentigny (Lingerie Emma), etc.

 

Tags: , , , , , , , , , ,

Author:Fedwa Lahlou

Communicatrice, globe trotter, épicurienne et croqueuse de chaussures qui tente l'aventure de la maternité et qui parle de tout.

Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: