Musée Grévin: plus que des statues de cire

Situé au cinquième étage du Centre Eaton à Montréal, le musée Grévin nous donne l’occasion d’admirer des statues de cire, bien sûr, mais surtout de connaître notre histoire autrement. Je trouve que c’est un endroit tout indiqué pour instruire les enfants sur des personnages célèbres tout en s’amusant et en prenant des photos.

Le musée Grévin: parfaite sortie avec les enfants

Les costumes des personnages et le décor de chacune des sept « salles » sont magnifiques. Le musée attribue le nom « d’univers » à chaque section. Paris-Québec, le temple des sports, l’hôtel Grévin, le Parc Belmont, les coulisses, la salle de bal… et la Nouvelle-France, la section m’ayant le plus intéressée. En plus de Sainte-Marguerite d’Youville, vous verrez Jean Talon (plus qu’un boulevard et qu’une station de métro, il a été un intendant qui a repoussé les limites de la Nouvelle-France), Samuel de Champlain (plus qu’un pont créant controversé, il a été découvreur, cartographe et j’en passe), Pontiac (plus qu’une voiture, un chef amérindien ayant tenu tête aux Européens colonisateurs), Sainte Kateri Tekakwitha, ( la première amérindienne d’Amérique du Nord à être canonisée).

Arturo Brachetti m’a mise mal à l’aise. Denise Bombardier aussi. Je n’ai pas pu les regarder longtemps, la ressemblance est non seulement criante mais tellement réussie que je croyais avoir les personnes vivantes devant moi. Les yeux de tous les personnages nous « bluffent » et je me sentais regardée, observée par eux!

Je n’ai qu’un seul petit bémol mais c’est une question de goût personnel. Je n’ai rien contre Mika, Lady Gaga, Yves Duteil et Penelope Cruz, mais j’aurais préféré que l’on fasse plus de place aux artistes, artisans et personnages ayant construit l’histoire du Québec. Par exemple, j’aurais voulu voir Guy Laliberté, Lise Payette, Michel Côté, Félix Leclerc, Michel Tremblay et Robert Lepage. J’aurais adoré voir dans la salle « Parc Belmont »,  la statue de Diane Dufresne, déjà présente à ce musée, et celle du très talentueux parolier Luc Plammondon, ayant écrit, justement, la chanson « Le Parc Belmont » pour elle!

Iriez-vous le visiter avec vos enfants?

 

Tags: , , , , ,

3 réponses to “Musée Grévin: plus que des statues de cire”

  1. Murielle Boucher
    9 décembre 2014 at 8 h 19 min #

    J’ai seulement une question à propos du musée Grévin; est-ce que ça vaut la peine? Je m’explique. Je suis allée une fois dans un musée de cire et j’ai tellement été déçue! Je croyais qu’il y aurait une panoplie de statues de cire et il y en avais une vingtaine. Peut-être 30 mais rien pour occuper durant une heure ou deux!! Est-ce le cas pour le musée Grévin?

    • lahlouf
      9 décembre 2014 at 18 h 10 min #

      Je n’y suis pas encore allée personnellement mais je sais qu’il en ajoute régulièrement et agrandisse la « collection ». Je crois que la dimension historique est la plus intéressante. Encore faut-il savoir quelques trucs sur Samuel de Champlain et l’histoire du Québec en général si on veut faire découvrir cet aspect aux enfants 🙂 – Fedwa-

    • lahlouf
      12 décembre 2014 at 7 h 42 min #

      Bonjour Murielle! J’ai vérifié le nombre de statues de cire au musée Grévin et, de ce que j’ai lu, il y en a plus d’une centaine! 🙂

%d bloggers like this: