Make the Bread, Buy the Butter – Critique de livre

Make the Bread, Buy the Butter by Jennifer Reese

Une question me taraude constamment : « Est-ce que ça vaut la peine de faire maison? ». Comme vous avez pu le voir sur le blogue (pain naan maison, soupe wonton maison, poulet rôti comme chez le portugais), j’aime bien tester certaines version « maison ». Les raisons de ces esssais sont multiples : est-ce meilleur au goût, meilleur marché, amusant, plus vert ou plus éthique? Tant de facteurs qui se bousculent et de motivations qui me poussent à essayer tout plein de trucs.

Lorsque je suis tombée sur Cyberpresse sur la critique du livre « Make the Bread, Buy the Butter», j’ai su qu’il faudrait que j’aille acheter ce livre. Le lendemain (et c’est bien parce que je n’ai pas eu le temps le soir même!) je me suis pitchée au magasin de livre pour aller feuilleter cette bible, qui me dirait quels aliments valaient la peine et lesquels je devrais arrêter de m’obstiner à essayer de faire. Quel bon achat!

L’auteure

À la suite de la perte de son emploi, l’auteure Jennifer Reese (qui tient également le blogue The Tipsy Baker), s’est intéressée de près aux dépenses liées à l’alimentation dans sa maison. Elle s’est alors lancée dans une série d’expériences pour voir quels aliments il était préférable de faire soi-même à la maison, et lesquels il valait mieux acheter. La réponse aux questions que je me posais!

Le livre

Le livre est divisé en chapitres selon différents thèmes : les ingrédients (pains, œufs, fruits, légumes, charcuteries, fromages, boissons, etc. ) ou thèmes (petit déjeuner, plats de restaurant, recevoir, desserts, etc.). Chaque chapitre contient une introduction, des expériences et des recettes. Les introductions sont tout à fait savoureuses : l’auteure s’y dévoile beaucoup, nous présente les réactions de sa famille aux diverses expériences et ses pensées sur ses préférences et ses goûts.

Les recettes sont accompagnées d’estimations de coûts (incluant le coût de faire fonctionner le poêle lorsque pertinent!), mais également un jugement sur le niveau d’effort requis. Entre ces infos et les introductions, vous saurez tout de suite en lisant si vous aimerez faire votre propre fromage ou si vous trouverez que faire du bouillon de poulet est tout à fait répugnant.

Plusieurs encadrés parsèment le livre : qu’est ce que le poivre blanc, comment conserver les épices, où les acheter, comment faire fumer de la viande. Des informations additionnelles dans un livre déjà très généreux.

Recettes testées

Et bien oui! J’en ai testées des recettes! Depuis ma lecture, j’ai entre autres fait du fromage ricotta et du beurre. À très court terme, le « beef jerky » et le soda au gingembre sont entre autres sur ma liste.

Les étapes sont très bien décrites et les résultats correspondaient tout à fait aux descriptions. L’auteure explique également dans quels types de magasins on peut obtenir les différents ingrédients et matériaux nécessaires, dont un annexe complet pour le fromage.

C’est pour qui?

Je conseille ce livre aux personnes curieuses de l’envers du décor culinaire. Il s’agit d’une bonne lecture qui vous incitera à vous questionner sur les choses qu’on achète parce qu’on croit qu’on ne peut les faire nous-mêmes (ou prononcer comme la sauce Worcestershire).

Le mot de la fin

Ma recommandation : je le rachèterais n’importe quand!

Tags: , , , , , ,

Author:Stéphanie Rault

J'aime les découvertes culinaires : nouvelles recettes, ingrédients, restaurants. Photographier ces découvertes fait également partie des mes passions, tout comme les partager.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Expérience culinaire : Faire son beurre maison! « La vie tout simplement - 22 février 2012

    […] faire du beurre maison! C’est sûrement lié au livre Make the bread, Buy the Butter dont je vous ai parlé récemment. Je sais, dans le titre il semble être suggéré d’acheter le beurre plutôt que de le […]

%d bloggers like this: