Les régimes? Rayés de mon menu! et…Concours en prime

Année 2006

Année 2006

J’avoue que je vais profiter de l’occasion pour un petit coup de gueule : les régimes, c’est de la frustration en barre, un truc infâme à avaler qui ne procure aucun plaisir pendant que tu le fais et qui te promet … une déception. À court ou moyen terme.  Je ne parle pas des diètes pour les diabétiques ou les personnes vivant avec une maladie qui nécessite un régime alimentaire particulier. Je parle de ces régimes amaigrissants qui pourrissent la vie de trop nombreuses femmes qui pensent en avoir besoin pour répondre aux diktats de la mode et aux sacro-saints critères de beauté à la barbie californienne. Bien sûr, à l’arrivée de l’été, on a un petit coup de stress : de quoi vais-je avoir l’air dans mon maillot de bain? Et les magazines féminins nous remettent une couche d’angoisse en nous rappelant qu’il est temps de perdre du poids pour « rentrer » dans nos maillots et en proposant des régimes débiles du genre « perdez 10 lbs ou 5 kg en 10 jours ».

Conditionnée comme le chien de Pavlov

Photo de gauche : 2001- je me suis fait dire que j’étais trop grosse par une agence de mannequins.
Photo de droite : 2003 – j’ai arrêté mon régime il y a quelques mois.
 

Je ne vais pas vous raconter d’histoire, j’ai été conditionnée très jeune à correspondre à certains critères de beauté, dont le principal était en lien avec mon poids. La bonne nouvelle, c’est que j’ai appris jeune à bien manger. La mauvaise, c’est que dès que j’ai quitté la résidence familiale pour étudier à l’étranger, je me suis vengée sur les viennoiseries et les pâtisseries. Le problème, c’est que je n’avais pas assimilé que bien manger avait un autre but que « ne pas grossir ». D’ailleurs, chaque année, le premier commentaire qui m’est servi quand j’ai l’occasion d’aller visiter ma famille est relatif à mon apparence physique. C’est plus ou moins subtil mais dans plus de 50% des cas,  on m’indique la voie du régime. Du coup, chaque fois que je prévois me rendre auprès de ma famille, je commence immanquablement à rendre visite (trop) régulièrement à ma balance et je stresse!

Mon expérience du régime

Photo de gauche : 2008 – petite rechute. Je fais très attention mais je ne suis pas au régime.
Photo de droite : 2009 – je suis encore très soucieuse de mon image.
 

Malgré la pression, je n’ai eu qu’une seule véritable expérience de régime. Mais toute une! Pour moi, ça relève même des troubles alimentaires. J’avais tout juste 22 ans, j’étais mal dans ma peau (malgré un IMC tout à fait normal) et j’ai développé une obsession : celle d’être mince. Pas normale, mince! J’ai commencé à m’entraîner quatre fois par semaine intensément et je comptais mes calories. Quand je dis que je comptais, c’est parce que je pesais mes aliments et que j’inscrivais tout dans un cahier. Mon corps a fini par atteindre une limite. Je n’arrivais plus à perdre du poids. La nutritionniste que je suis allée voir ne m’a été d’aucune aide alors j’ai décidé de couper encore mes calories. Je souhaitais passer de 1200 à 1000 calories par jour. Pour une fille de 5’9 qui s’entraîne autant, ce n’était clairement pas une bonne idée mais ce n’est pas ce qui me préoccupait.

Ma préoccupation, c’était d’avoir travaillé assez fort pour me payer une liposuccion. Je n’ai jamais aimé mes cuisses qui se touchaient. Je rêvais du fameux thigh gap.

Mon horaire était minutée : entraînement le matin, aller travailler comme assistante de recherche, cours en après-midi et retour à la maison pour étudier. En moins d’un an, je me suis épuisée…et j’ai reçu comme cadeau un ulcère à l’estomac!

Le jour du diagnostic fut le dernier jour de mon régime.

Un monde sans régime

Photo de gauche : 2011- Je prends conscience que mon regard sur moi-même est très différent de celui des autres. Crédits : Julia C Vona
Photo de droite : J’essaie d’apprivoiser mon nouveau corps, après 2 maternités, 1 décennie et  40 lbs de plus! Crédits : Rose aux joues
 

Saviez-vous que 60% des jeunes filles ont déjà suivi un régime? On parle presque d’enfants : Cheerios Multi-grain a mené son sondage auprès des jeunes femmes de 10 à 17 ans et je trouve les statistiques alarmantes! Pour n’en donner que deux exemples :

  • 52 % des filles obtiennent leurs renseignements sur les régimes et la nutrition auprès des membres de leur famille
  • 20% des jeunes filles sondées suivent actuellement un régime

Ça m’interpelle beaucoup car j’ai moi-même une fille de quatre ans et il me semble primordial qu’elle bannisse le mot régime de son vocabulaire. Manger sainement et faire de l’activité physique pour être bien dans sa peau et en santé est davantage dans les valeurs que je souhaite lui transmettre. J’ai encore à me battre avec mes propres démons. J’espère pouvoir lui éviter ceux-là. Voici le témoignage que j’ai laissé sur un monde sans régime. Je vous invite à faire de même. Je crois que des initiatives comme celle-ci sont un petit pas vers une meilleure acceptation de soi et de la diversité corporelle.

Ma vidéo pour ma fille, je vous la dévoile ici : Un monde sans régime

Concours

Prix : une carte cadeau de 100$ chez Métro (pour vous acheter plein de trucs bons pour la santé!)

Participation :  faire la promesse (vidéo facultative!) d’abolir le mot régime sur le site www.unmondesansregime.ca et partager le lien de sa promesse en commentaire sous cet article.

Tirage : le 24 juin

Règlements : ouvert aux résidents du Québec âgés de 18 ans et plus.

 

 

Tags: , , , , , , ,

11 Responses to “Les régimes? Rayés de mon menu! et…Concours en prime”

    • lahlouf
      25 juin 2014 at 21 h 16 min #

      Félicitations Linda! Vous êtes la gagnante du concours!

      • Linda Bélanger
        25 juin 2014 at 21 h 51 min #

        Merci beaucoup je suis super contente :)

  1. Michelle
    18 juin 2014 at 7 h 27 min #

    Fedwa, tu as TOUJOURS été super belle!

    Voici ma promesse : https://www.unmondesansregime.ca/Oath/Download?oathKey=4ec43f6a-3401-410f-99d5-1996726dff64

  2. Gabrielle Frigon
    18 juin 2014 at 11 h 56 min #

    Plus jamais de régime !! :)

    https://www.unmondesansregime.ca/murdespromesses/merci?oathKey=e539ae28-7f88-4cef-be0e-0b15b3231d2c

  3. S. Boucher
    23 juin 2014 at 16 h 03 min #

    Il faut enrichir notre estime de soi chaque jour!
    Rares sont les femmes qu’on croisent dans la rue qui ressemblent à celles des magazines!
    https://www.unmondesansregime.ca/murdespromesses/merci?oathKey=e918cc82-f7bc-4559-99b1-e843eaed4ca1

%d blogueurs aiment cette page :