La communication, gage de succès en garde partagée

divorce-619195_1280

Il fut un temps où les familles étaient composées d’un père, d’une mère et d’enfants qui avaient ceci en commun : tous vivaient sous un même toit. Inutile de dire que les temps ont bien changé! D’ailleurs, bien qu’il soit difficile de connaitre le nombre exact de familles monoparentales ou recomposées, une étude de l’Institut de la statistique du Québec avance que 31% des enfants vivent dans ces familles.

L’éclatement du modèle traditionnel peut, dans certains cas, avoir des incidences négatives mais elles peuvent aussi être positives pour les enfants. Après tout, un environnement familial dont les conflits prédominent n’est jamais idéal.

Avec une bonne communication entre parents, la transition pour les enfants sera bien plus facile. Le problème est que la collaboration parentale, si je me fie à mon expérience comme médiatrice familiale,  n’est pas, disons-le franchement, naturelle chez bon nombre de parents. Pourtant, démontrer à un enfant que malgré la séparation, papa et maman le met au-devant du reste est un cadeau inestimable. À l’âge adulte, il risque de le reconnaitre et de vous dire merci.

Des outils pour mieux communiquer

Heureusement, de nombreux outils existent pour faciliter la communication. Les rendez-vous chez le dentiste, les allergies, la pratique de hockey ou les cours de chant? Pas de problème : les oublis, malentendus et surtout le stress et la frustration qui les accompagnent seront choses du passé.

Voici deux outils qui ont été développés ici au Québec. Le premier est idéal pour ceux qui préfèrent le papier, le deuxième, conviendra plutôt aux technos.

Agenda parental

agenda-parentalL’Agenda parental est un cahier qui permet non seulement de noter les activités mais aussi de consigner des informations importantes telles que les résultats scolaires, le budget des dépenses ou les documents officiels comme la carte soleil.

Chaque semaine, le parent ayant la garde note tout ce qu’il juge important. L’agenda est remis à l’autre parent lorsque l’enfant est reconduit dans son autre maison.

Ce qui est intéressant, à la condition que toutes les notes soient écrites avec respect, est que l’agenda peut être remis à l’enfant à l’âge adulte pour témoigner des efforts que papa et maman ont fait pour lui.

Le coût est de 40$ et peut être acheté en librairie ou sur le site agendaparental.com.

Planiclik

planiclickPlusieurs parents ont des horaires variables ou ont à voyager pour leur travail ce qui rend la planification des changements de garde difficile. En s’abonnant au service de planiclik, les deux parents auront accès à un outil en ligne pour gérer à peu près toutes les activités et ce, en temps réel. Compatible avec votre téléphone intelligent, les documents importants et même des photos peuvent être stockés.

Le coût est de 10$ par mois.

La magie n’existe pas

Dans ma pratique privée en médiation familiale, je prends bien soin d’informer les parents que ces outils ne règlent pas tout. Oui, ils peuvent faciliter les échanges mais la collaboration des parents doit tout de même demeurer prioritaire.

La réussite de la garde partagée ou alternée repose sur certains principes à ne pas négliger pour le bien-être des enfants :

  • Faire équipe;
  • Accepter que l’autre agisse différemment;
  • Coopérer et demeurer flexibles pour les déplacements et les activités;
  • Communiquer avec respect;
  • Reconnaitre qu’il peut y avoir un nouveau conjoint;
  • Voir l’importance de l’autre parent au niveau de l’éducation;

Il n’est pas toujours évident de collaborer, surtout après avoir vécu une rupture. C’est pourquoi la médiation familiale peut vous venir en aide pour gérer la coparentalité et établir des bases de communication.

De plus, le gouvernement du Québec offre jusqu’à 5 heures gratuites de médiation, sous réserve de certaines conditions. Entres autres, vous devez avoir des enfants mineurs ou être aux études à temps plein.

 

Josée Lussier est travailleuse sociale, médiatrice familiale accréditée et membre de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec. Ses bureaux sont situés à Brossard et à St-Bruno-de-Montarville.

Tags: , , , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: