Jardinage urbain et en famille

Vous avez toujours aimé jardiner mais l’espace est plutôt limité chez vous? Pas besoin d’avoir un gros terrain. En plus, le jardinage peut être une belle occasion d’initier les enfants aux plantes, à l’environnement et à bien d’autres choses! Comment?

Personnellement, je trouve que de se faire un jardin de fines herbes est le meilleur des deux mondes. Ça met de la verdure à la maison et c’est comestible!

J’ai eu l’occasion de découvrir certaines nouveautés des Centres de jardin Le Choix du président. Pour un petit jardin d’herbes fines, comptez une cinquantaine de dollars. Le nôtre est composé de persil, de ciboulette, de basilic et de menthe. Mais mon gros coup de coeur va aux fraises qui sont vraiment de saison. Quand j’y suis allée, j’ai pu trouver le fraisier framberry (qui sont un  mélange de fraises et de framboises au goût) mais je n’ai pas pu me procurer le pineberry qui semble avoir été très populaire avec sa couleur blanche et son goût d’ananas sucré. Je vous recommande le fraisier car vous pourrez profiter de ses fruits tout l’été!

Initiation au jardinage

Qu’on vive dans une maison ou dans un appartement, le jardin de fines herbes n’est pas ce qui prend le plus de place. Je trouve que si les fleurs sont belles et agrémentent merveilleusement un jardin, les fines herbes durent toute l’année en plus d’agrémenter délicieusement nos plats et…nos cocktails!

Ce qu’il y a d’intéressant avec le jardinage, c’est que ça peut très bien être une activité solitaire, de couple ou familiale. Si vous choisissez d’initier vos enfants, c’est une merveilleuse occasion d’inculquer certaines notions comme le respect de l’environnement, leur parler de la photosynthèse ou encore leur apprendre à prendre soin de quelque chose en les rendant responsable de l’arrosage. Bien entendu, on peut se contenter d’avoir du plaisir et de se salir les mains! C’est tout à fait correct aussi.

Moi, j’ai choisi de profiter de l’occasion pour jaser alimentation avec mes enfants. Ma fille a de la difficulté avec ce qui est vert dans son assiette à l’exception des petits pois et des brocolis. Je voulais la réconcilier avec les fines herbes qui mettent de la saveur à mes plats pour commencer. Mon fils a, quant à lui, rapidement adopté la ciboulette. Et puis, quand on vit en milieu urbain, les enfants ne sont généralement exposés qu’au produits transformés. C’est aussi une occasion de leur montrer que tout ne vient pas pré-emballé!

Conseils

 

Tags: , , , , , , , ,

Author:Fedwa Lahlou

Communicatrice, globe trotter, épicurienne et croqueuse de chaussures qui tente l'aventure de la maternité et qui parle de tout.

Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: