Intégration #101 au Québec

Quand on arrive d’un pays chaud et qu’on adopte le Québec, l’intégration se fait par étapes; un peu comme on construit un club sandwich. On commence par les expressions, c’est une question de survie:   » j’ai shoké et je ne suis pas allée à la soirée », « j’ai flushé ma dernière date », etc. Ensuite, on s’adapte au froid, puis au frette. C’est quand même un looong apprentissage! Faut dire qu’on arrive assez mal équipés nous autres, nouveaux arrivants. Heureusement qu’il y a toujours une bonne âme pour nous expliquer ce dont on a réellement besoin (moins d’orgueil et plus de vêtements chauds!). Puis, étant une fille, j’ai fait le deuil de me faire cruiser… La drague au Québec est un concept quasi inexistant. Mais l’ultime adaptation passe par la bouffe. Voici essentiellement deux ou trois trucs pour aider les nouveaux arrivants à s’intégrer culinairement à notre belle province (pas de jeux de mots! Je ne parle pas du restaurant!).

Truc #1 : miser sur les similitudes

Après mon premier hiver, j’ai sérieusement pensé à quitter le Québec. Tout était si différent de chez moi… C’est là qu’un ami m’a amené à Drummondville! Il savait que j’aimais les fleurs et il m’a apporté à rose drummond. C’est bête à dire mais je conserve un souvenir unique de cette ville en raison des fleurs… Ayant grandi dans une maison très fleuri, c’est un peu comme se retrouver chez soi, ou du moins familier. Et vous savez quoi? Ce gars-là, je l’ai marié!

Quand on arrive au Québec, ce qui frappe en premier lieu, c’est ce qui est différent. Vous pouvez donc lui rappeler ce qui est similaire : la préparation des fêtes de fin d’année, le plaisir de marchander (dans ce cas, amenez-le dans le quartier chinois genre…Ça sera mieux vu), de faire le marché, les émissions stupides à la télé…vous trouverez bien!

Tant qu’à être à Drummondville, profitez-en pleinement en consultant les activités que la ville propose en consultant leur site : festival de la poutine, Mondial des cultures, vous trouverez forcément quelque chose qui vous accrochera vous et votre nouvel ami expatrié.

Truc #2 : promouvoir notre patrimoine

J’ai trouvé très divertissante cette vidéo mettant en vedette Frédéric Bastien Forrest, animateur Musique Plus. Prenez-en de la graine. Intégrer quelqu’un au Québec, c’est un peu comme du marketing : il faut donner envie d’acheter le produit ou, autrement dit, les valeurs. Au Québec, on m’a expliqué qu’il n’y avait qu’une seule religion : le hockey et un emblème culinaire : la poutine!

Truc #3: les aider à trouver de nouveaux points d’ancrage

Pour une fille comme moi qui a grandi dans la bouffe, vous aurez bien compris que découvrir un pays commence par ce qu’il a à m’offrir pour m’exciter les papilles. Quand j’ai demandé à découvrir les spécialités, on m’a parlé de la poutine.

Si la paternité de la poutine est contestée, sa commercialisation (et notoriété) revient à Drummondville ( finalement, cette ville a vraiment plus d’un attrait!). À la base, la poutine, c’est une combinaison de trois ingrédients et quand les trois sont de qualité, la poutine est bonne! J’ai mangé l’Authentique chez Le Roy Jucep et je peux vous dire que j’ai fini mon assiette. Pour les amateurs de foie-gras, celle du Pied de cochon est vraiment délicieuse! J’ai essayé la poutine inversée de chez Auguste (maintenant disponible dans le prêt-à-manger de la chaîne St-Hubert) et les résultat pourrait faire une belle introduction si votre premier essai n’a pas été concluant.

Tant qu’à être dans la région de Drummondville, allez donc acheter votre fromage en grains à la fromagerie Lemaire. Je suis sûre que lorsque votre « ami/nouvel arrivant »l’aura mis sous la dent, le petit bruit unique de scouic scouic qu’il fait sous la dent quand il est bien frais, le surprendra suffisamment pour s’imprégner dans son esprit et lui rappeler le plaisir que vous avez eu durant cette escapade. D’ailleurs, pour faire durer le plaisir, allez donc suivre #ViveDMV sur les réseaux sociaux.

En passant, pour ceux qui ont la dent sucrée, en sortant de chez Le Roy Jucep, il y a la fameuse chocolaterie Chocolats favoris qui a ouvert une succursale. Crème et biscuit, Fondant aux noisette, Dulce de leche…votre crème glacée, fondue ou tablette aura la saveur que vous désirez. Ça va être dur de choisir! Je ne vous en dis pas plus.

Note : Cet article est commandité mais que voulez-vous, Drummondville a vraiment marqué mon esprit il y a 15 ans!

Tags: , , , , , , , ,

Author:Fedwa Lahlou

Communicatrice, globe trotter, épicurienne et croqueuse de chaussures qui tente l'aventure de la maternité et qui parle de tout.

Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: