G (1) Star dans mon placard

S’il y a une matière qui traverse le temps sans jamais se démoder (mieux encore! En se renouvelant constamment!), c’est le denim. Le jean si vous préférez. Il y a une marque qui l’a bien compris et c’est G-Star RAW. Sérieux, ça ne vous est jamais arrivé de craquer accidentellement votre jean? D’avoir une craque de plombier? Choisir son jean est une chose mais encore faut-il avoir des jeans bien conçus devant soi.

Moi et le jean : une histoire « on & off »

2017-02-02_11321024_photo_by_Arianne_Bergeron

Je n’en portais plus depuis quelques années parce que les jeans tailles basses ont fini par me « marquer », créant un creux au niveau des hanches. Merci la mode des jeans tailles basses! Bibi aimait ça les porter bien serrés en plus. Bref, le confort, dans mon adolescence et dans ma vingtaine semblait assez secondaire! La seule chose que je regardais, c’est si j’avais l’air mince dedans et si ça me faisait de belles fesses.

Il y en a un qui a décidé de me lâcher alors que je l’avais sur le dos. Comme ça, sans prévenir! Au niveau de l’entrejambe. Le genre où tu t’en vas illico au magasin acheter autre chose avec une veste autour de la taille histoire de cacher ce qu’il te reste d’égo. Il y a aussi celui qui fait de superbes poches au niveau des genoux comme si c’était des yeux qui avaient poché à force de pleurer. Entre ceux qui déchirent et ceux qui se déforment, il y a aussi ceux qui se détendent un peu trop une fois qu’ils sont sortis avec toi quelques fois. Le joli taille basse devient rapidement le jean du plombier, révélant bien plus que tu ne le souhaitais à l’origine.

G-Star : du jean depuis 1989

À l’occasion de l’ouverture de la boutique, la marque s’est associée avec un artiste de rue montréalais, WIA (Whatisadam).  Inspiré par le pop art et les comics vintage, il a personnalisé pour l’occasion des pièces
G-Star RAW sur place. Pas n’importe quelle pièce en fait : des vestes de la collection « For the oceans », réalisée à base de plastique récupéré dans l’océan et recyclé.

G-Star RAW a mis au coeur de son entreprise un jean de qualité. C’est en 1996 qu’est né le jean phare de la marque. Le jean 5620 est le premier jean à avoir été créé en 3D. Il a été vendu depuis en 14 millions d’exemplaires. Son succès, il le doit à sa coupe impeccable qui suit les formes du corps humain et offre un autre niveau de confort. Techniquement, le jean est un assemblage de 26 morceaux. Mettez-le à l’envers et observez les coutures. Ce n’est pas de l’esthétique, c’est ergonomique! On note les panneaux de renforcement au niveau des genoux, du siège (pour les hommes) et de la cheville pour éviter que le frottement finisse par déchirer le tissu.

Les arc pants sont un modèle qui amène le jean 3D à un autre niveau. On garde l’ergonomie mais en épurant afin qu’il ne ressemble plus autant à un pantalon de moto. Un panneau a été ajouté à l’intérieur de la jambe. À priori, la courbure de la jambe peut donner l’impression que c’est pour les jambes arquées mais en fait, ça a le look (et surtout le confort!) d’un boyfriend jean que tu n’aurais pas lavé pendant un an!

Tu veux aller faire un tour? Direction Carrefour Laval et prépare le budget. Tu n’en achèteras pas 10 mais celui que tu vas prendre va durer autant que tu vas l’endurer!

 

Crédits photos : Arianne Bergeron

Tags: , , , ,

Author:Fedwa Lahlou

Communicatrice, globe trotter, épicurienne et croqueuse de chaussures qui tente l'aventure de la maternité et qui parle de tout.

Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: