Aquasirène : un sport ludique

Je dois l’admettre, j’avais un préjugé. Quand j’ai su que se donnait à Montréal des cours pour apprendre à nager comme une sirène, j’ai haussé les yeux au ciel en chialant contre les stéréotypes. Puis on m’a offert d’essayer. Nager avec une queue de poisson? Bonne joueuse, j’ai accepté…d’accompagner ma fille! Désolée pour ceux qui espéraient me voir en maillot, je ne suis pas encore prête psychologiquement! Ça donne quoi comme résultat?

Une gamine de presque 6 ans qui en redemande! Force est d’admettre que le cours d’Aquasirène est bien monté et bien plus physique qu’il n’y paraît. Oubliez deux secondes Ariel, la petite sirène. C’est un véritable entraînement qui prend une forme ludique.

Pour les adultes (il y avait une maman très en forme avec sa fille), il apparaît qu’une heure de cette activité travaille particulièrement les abdominaux. Je n’ai pas de mal à le croire vu le mouvement imposé par la queue et la résistance de l’eau. En plus, c’est moins plate que de faire des longueurs. Pour les enfants, c’est encore mieux (ou du moins aussi bien) qu’un cours de natation. Il faut voir leurs yeux briller quand elles enfilent leur queue de sirène. En passant, si vous vous interrogez sur la matière, c’est la même que pour un maillot de bain.

Déroulement d’un cours d’Aquasirène

Étape #1 : on choisit sa queue de sirène. Elles sont regroupées par tranches d’âge pour faciliter le choix. Les cours débutent habituellement à l’âge de 7 ans en raison de la taille minimale des palmes. Dans mon cas, même si ma fille n’a pas encore 6 ans, sa taille était suffisante pour trouver aisément chaussure à son pied.

Étape #2 :on commence par faire un petit échauffement, c’est-à-dire une longueur. Ensuite, les monitrices invite à reproduire le mouvement que doit effectuer la queue de sirène. Les enfants apprennent également à placer leurs bras.

Étape #3 : on remonte sur le bord de la piscine pour chausser le monopalme et remonter la queue de sirène sur ses jambes. On achève de l’enfiler dans l’eau.

Étape #4: on apprend à exécuter le mouvement avec le matériel en nageant sur le ventre, puis sur le dos.

Étape #5 : une fois les mouvements de base compris, il est temps de jouer! des jouets sont jetés au fond de la piscine et doivent être rapportés; des cerceaux sont utilisés pour créer des tunnels, etc.

Étape #6 : on prend la pause! Un tapis flottant sert de plateforme pour les sirènes de l’heure. Elles montent et descendent tour à tour tour alors que les autres continuent de déplacer la plateforme en poussant dans des sens opposés.

Qu’est-ce que ça prend pour suivre le cours?

Vous avez besoin de la même chose que pour un cours de natation. Concernant l’âge, les cours sont habituellement offerts aux enfants de 7 ans et plus. Vous trouverez tous les détails sur le site.

Ma principale inquiétude était qu’elle ne sait pas encore vraiment nager. Tout d’abord, un gilet de sauvetage lui a été fourni pour le cours. Ensuite, la monitrice en a pris bien soin. Il est certain que la mère anxieuse que je suis n’aurait jamais pu s’installer tranquillement dans les gradins mais la qualité de l’encadrement m’a suffisamment rassurée pour ne pas me mordre les doigts d’avoir négligé d’apporter mon maillot (et oui! J’aurais pu aller dans l’eau avec elle!).

Alors, oserez-vous tenter l’expérience?

Informations

Site internet : http://www.aquasirene.com/

Horaire et lieux : variable selon les disponibilités des piscines à Montréal, Ottawa et Toronto

Coût d’un cours d’introduction : 60$

Tags: , , , , , ,

Author:Fedwa Lahlou

Communicatrice, globe trotter, épicurienne et croqueuse de chaussures qui tente l'aventure de la maternité et qui parle de tout.

Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: